Musée Grévin : Beyoncé a son double de cire, œuvre demandant 6 mois de travail

Beyoncé a désormais son double de cire au musée Grévin
          La sculpture plus vraie que nature, que les visiteurs du musée parisien peuvent admirer depuis jeudi, a demandé six mois de travail.

Les visiteurs du musée parisien ont eu l’opportunité d’admirer une sculpture incroyablement réaliste, qui a nécessité six mois de travail pour être réalisée.

Une nouvelle entrée au musée Grévin pour Beyoncé

Les fans de Beyoncé ont enfin obtenu satisfaction : la chanteuse américaine, lauréate de 28 Grammy Awards, a fait son entrée au musée Grévin le jeudi 4 juillet 2024. Il est surprenant de constater que malgré son immense succès, Beyoncé n’avait pas encore de statue de cire à son effigie dans ce célèbre musée. Suite au succès du clip « Apeshit » tourné au Louvre à Paris, le personnage de Beyoncé restera désormais à Paris, se réjouit l’établissement.

Vêtue d’un body doré et assise les jambes croisées sur un cerceau, la sculpture réaliste de Queen B. a nécessité six mois de travail de la part de l’équipe des ateliers de création du musée Grévin et du sculpteur Claus Velte.

Les défis de la création de la statue de cire

Contrairement aux personnalités qui viennent souvent poser en personne, le principal défi cette fois-ci a été de travailler uniquement à partir de photos. Chaque photo pouvant avoir une colorimétrie différente et des volumes du visage variés, le processus de création a été complexe. De plus, trouver la pose idéale pour Beyoncé et construire une structure pour soutenir le cerceau sur lequel elle est assise ont été des défis supplémentaires, comme l’explique Claus Velte dans une vidéo publiée par le musée.

Malgré les défis, Claus Velte, artiste travaillant pour Grévin depuis trente ans, a réalisé environ 150 sculptures pour le musée, incluant des personnalités telles que Céline Dion, Omar Sy ou Carla Bruni.

A lire aussi  Les mathématiques des jeux de casino : Comprendre les probabilités

Une polémique naissante

La statue de cire de Beyoncé rejoint d’autres récentes additions au musée Grévin, comme le footballeur Antoine Griezmann, l’actrice Audrey Fleurot, le musicien Matthieu Chedid et la reine Marie-Antoinette habillée par Julien Fournié.

Cependant, la statue de Beyoncé a déjà suscité quelques critiques en raison de sa « blancheur » supposée excessive. Cette controverse rappelle celle de The Rock en octobre dernier, où l’acteur Dwayne Johnson avait demandé des retouches sur sa statue jugée trop claire. Le musée a rapidement éteint cette polémique en montrant que la couleur de la statue pouvait varier en fonction de l’angle de la photo.

Pour l’instant, Beyoncé n’a pas réagi à la controverse. Le musée a également répondu avec humour en montrant qu’un simple changement d’angle pouvait modifier la perception de la couleur de la statue.

Source de l’article : Francetvinfo

Julien Dubois

Julien Dubois est un blogueur passionné par une variété de sujets allant de la culture et la technologie à la société et le lifestyle. Avec un diplôme en communication et plusieurs années d'expérience en rédaction de contenu, il partage des analyses pertinentes et des réflexions sur des thèmes divers. Ses articles inspirants et informatifs visent à enrichir les connaissances de ses lecteurs et à les encourager à explorer de nouveaux horizons.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *